• Accueil
  • > Archives pour juillet 2008

Archive mensuelle de juillet 2008

Primeval: news sur la saison 3

wallpaperprimeval01.jpg

Les créateurs ont affirmés que Stephen (James Murray) est bel et bien mort, d’ailleurs après l’annonce qu’il avait eu une aventure avec Helen il était clair pour les scénaristes que quelque chose allait lui arriver. De plus avec le danger du au travail de l’équipe il semblait logique que quelqu’un aurait des problèmes à un moment ou à un autre.

Cette absence, d’un membre clé de l’équipe va cependant permettre l’arriver d’un nouveau personnage. Le capitaine Becker(Ben Mansfield) assurera les arrières des autres et évitera qu’il ne se fassent dévorer. Il permettra aussi de mieux gérer l’aspect militaire du show en donnant de la dimension à l’un de ses protagoniste car les créateurs pensent avoir mal gérer cet aspect lors de la saison 2.

Les créateurs ont aussi un peu parlés des nouvelles créatures que vont rencontrer Nick, Abby, Connor et les autres. The Prist Champas (Pristchampus) à une tetes de crocodile mais peut se déplacer sur deux pattes… Un concours a également été organisé pour permettre aux fans de dessiner les créatures de leur choix, le gagnant verra celle-çi prendre vie lors l’épisode 8 de la saison 3.

Le gagnant est un jeune anglais de 16 ans dont voici le monstre; « un prédateur hautement capable de s’adapter et qui à évoluer en abeille carnivore comme l’abeille tigre. Elle fait environ 2 mètres, rapide, ne vole que sur de courte distance et possèdent les pattes d’une mante religieuse qui lui servent à découper ses proie ».

primevalcompetitioncarimnahaboo23780f438bb34beabcb567d95af03fda.jpg
A propos de Claudia, elle ne sera pas de retour. Son homonyme, Jenny elle sera bien présente. Les créateurs voulaient nous montrer les conséquences d’une disruption du temps mais toutes ne seront pas aussi dramatique, assurent-ils. Cependant l’affaire « Claudia » n’est pas clause.

Du coté des amours; Abby et Connor vont voir leur relation évoluer ce qui va apporter beaucoup de fun et de drame. Ils auront des moments difficile mais les créateurs promettent que cela se terminera bien.

Du coté de Nick et Helen; leur relation est très passionnée mais pas d’un point de vue amoureux, ils sont plutôt le genre de couple à se balancer des assiettes à la figure. Helen se fiche de ce qui arrive aux homme et elle n’admettra jamais qu’elle à besoin de Nick, car il est le seul qu’elle à dans la peau.

Nick de son coté fera une découverte intéressante cette année.

saison 1: Black Books

18610872w434hq80.jpg
Que dire de cette série sauf qu’elle est hilarante et qu’il faut la voir…

Bernard à lui tout seul est un vrai monument, interprété par Dylan Moran qui écrit également les scénarios, il est sans ambitions et partenaire du moindre effort. Odieux, acerbe, colérique, méchant, moqueur, autoritaire, il ne cesse jamais de boire et de fumer, ses principaux passe temps. Son hygiène de vie et aussi exécrable que son caractère et pourtant il n’y a rien de plus jouissif que de le voir avec un pauvre client qui ne demande qu’a acheté un livre…

Manny n’a à priori rien a voir avec cet homme douteux et pourtant il va se retrouver, employé voir même plutôt sous-fifre, bonne et souffre douleur de l’effroyable libraire. Et si les deux hommes passent le plus clair de leur temps à se chamailler, ils se supportent voir s’apprécient et surtout se complètent. Manny est sympathique, plutôt généreux et il est la victime d’étranges maladies, il veut toujours bien faire et aime rendre service seulement parfois il se plante …

Enfin, il y a Fran qui semble bien etre la seule amie de Bernard. Elle aussi partage les plaisirs de la boisson et de la cigarette et elle se lie vite d’amitié avec Manny. Elle tient la boutique d’a coté mais on la voit rarement travailler. Plutôt d’humeur joyeuse son problème semble être qu’elle ne c’est pas ce qu’elle veut.

Au cours de ces six premiers épisodes, on aura le droit par exemple, a un sorte de men in black du nettoyage en intervention d’urgences pour s’occuper du très « prioritaire » cas du logement de Manny et Bernard. Un simple geste du doigt dans l’air lui suffira pour y déposer une couche conséquente de poussière, c’est dire l’état des lieux…( je ne vous gâcherez pas le plaisir de découvrir dans quoi ils prennent le petit-déjeuné). Cet homme étrange est intrigant et surtout flippant un peu comme lorsque ma mère venait me rendre une visite surprise et trouvait que mon appart d’étudiante n’était jamais assez propre ni rangé…

Je vous conseille donc vivement de visionner les mésaventures de ce trio d’anglais . Un quotidien irrévérencieux et cocasse, c’est bon pour le moral.

Saving Grace pilot review

savinggrace1.jpg

créer par Nancy Miller
diffusion
TNT
series premiere: 27 juillet 2007
statut: 2e saison cours
format: 45 min- 13 épisodes

cast
Holly Hunter, Bailey Chase(buffy), Leon Rippy, Keneth Johnson, Laura San Giacomo(just shoot me), Bokeem Woodbine

synopsis
Grace Hannadarko semble incapable de mener sa vie privée correctement. Détective dans l’Oklahoma, elle a bien du mal à gérer ses problèmes personnels jusqu’au soir ou après avoir renversé un homme avec sa voiture, elle rencontre un ange…

critique
A première vue,Grace semble être maîtresse de tous les maux; elle boit, fume a outrance, elle jure, se tape son coéquipier qui est marié, s’exhibe nue devant son voisin qui doit bien avoir 80 ans.
Dans ce premier épisode, notre nouvelle héroïne doit bien enfreindre au moins cinq des dix commandements sans parler des péchés mortels auxquelles elle succombe…

Prenant le volant de sa Porche alors qu’elle est ivre, elle percute un homme de plein fouet. Après l’accident un étranger nommé Earl prétend être un ange et lui dit que Dieu est prêt à lui offrir une dernière chance…

Clairement paumée au sein de sa vie personnelle, Grace semble pourtant faire preuve d’efficacité et être très impliquée dans son boulot. Cependant l’enquête consistant à retrouver seine et sauve une fillette disparue depuis plusieurs jours passe plutôt inaperçue face aux tribulations de Grace qui tente de savoir si elle est victime de la folie, si elle à bien vue le visage de jésus dans les taches d’une vache et si Earl est réel.

Elle qui ne semble pas avoir la foi va tout de même demander conseil auprès de son frère(Tom Irvin, angela 15 ans) qui est prêtre. Avec son neveu, Grace semble bien chaleureuse sans doute que seul le regard d’un enfant lui permet de ne pas se sentir jugé. On apprendra plus tard qu’elle a perdu sa soeur ce qui à l’origine de tensions dans la famille…

Les différents partenaires de travail de Grace sont complètement sous exploités dans ce pilot, à l’exception peut-etre du personnage de Laura San Giacomo. A la fois amie et collègue de Grace on les voient travailler et se détendre ensemble ce qui nous permet d’en apprendre un peu sur cette experte médico-légale qui est mariée avec des enfants et à qui Grace confit son étrange rencontre…

Et puis il y a aussi ce personnage mystérieux que Grace à renversé, il est bien en vie et est en prison pour avoir renversé quelqu’un avec sa voiture plusieures années auparavant (coïncidence douteuse). C’est bien là l’élément intéressant, amené pour nous appâter à la fin de l’épisode. Ce sera sans aucun doute le fil rouge de la saison puisqu’il semble partager avec Grace la même expérience de dernière chance offerte et semble connaître le fameux Earl…

On a quand même bien du mal a comprendre ce que Dieu et Earl peuvent bien attendre de Grace; doit elle changer de mode de vie? Retrouver sa foi?…

Alors oui, on a une anti-héroïne plutôt atypique et intrigante, Holly Hunter est parfaite dans ce rôle. Mais si je trouve l’idée plutôt bonne pour un film j’ai du mal a voir comment va se développé tout cela dans la longueur.Je trouve pour l’instant que l’histoire avec Earl et Dieu est trop déconnectée par rapport au reste.

 

Psych 3×02

psych.jpg
Murder anyone anyone

résumé
Gus et Shawn se rendent à leur réunion des anciens élèves, 10 ans après avoir eu leur diplome. Shawn y retrouve son amour de lycée… Lassiter à un rendez-vous…

critique
Un épisode très sympathique notamment grâce à toutes ses références au film « The Breakfast Club ».

Shawn voit un corps tombé du toit du lycée et passer devant la fenêtre, bien sur il est le seul témoin et personne ne le croit. Gus pense qu’il veut se faire remarquer auprès de son amour de lycée qu’il avait pourtant planter le jour tant attendu de leur premier rendez-vous…La belle est interprétée par Rachel Leigh Cook (en blonde!).
Lassiter se retrouve de la fête (of course!), lui qui a enfin le droit à un rendez-vous se retrouve a jouer le cavalier d’une ancienne camarade de classe de nos deux enquêteurs.

Encore une fois, je trouve que Juliet n’est pas suffisement utilisé dans l’épisode et au cours de l’enquète. Bien que Shawn l’appelle à la rescousse, elle est quasi absente durant les recherches ne reaparaissant presque que pour l’arrestation. Meme l’attraction qu’elle partage avec Shawn n’est pas assez mis en avant au cours de la soirée, l’on n’y fait qu’un petit clin d’oeil à la fin de l’épisode.

Lassiter et son rendez-vous donne lieux a des scènes très drôle et nous fait apprécier davantage le détective au caractère taciturne, puisqu’en ce début de saison l’on a davantage le droit à sa vie personnelle, ses sentiments, ses problèmes et sa façon bien particulière d’apprécier les choses de la vie.

Les parents de Shawn ont également le droit à leur petite histoire, on sent qu’entre ses deux là il y a des choses à dire et des choses ressentis mais la mère est sur départ et je ne sais pas si ou quand on aura de nouveau le plaisir de revoir Cybill Shepard. De plus sa présence rend également le père de Shawn plus humain na sachant pas comment agir avec son ex à qu’il il tient encore beaucoup…

L’enquête se résumera à < > ou les tribulations de nos deux compairent à la recherche d’indices du cadavre dans l’enceinte du lycée.

Enfin l’épisode ce termine sur une très bel scène, quoique sentimental, ou Shawn dit tout le bien qu’il pense de son meilleur ami.

The Mentalist-pilot

20080515homentalist330.jpg
diffusion CBS
statut: 1 saison commandée
format 45 min

cast
Simon Backer (the guardian), Tim Kang, Robin Tunhey (prison break), Amanda Righetti (the oc) et Owain Yeomen (the nine, kitchen confidential)

synopsis
Patrick Jane est employé par le bureau d’investigation de Californie comme enqueteur indépendant pour aider sur certains crimes. Il utilise ses talents d’observateur d’un niveau hors du commun pour résoudre des cas.

critique
Ca vous rappelle vaguement quelque chose? Et bah c’est normal on le coté dramatique de Médium avec les talents de Shawn dans Psych, le coté théatrale et drole en moins.

Patrick Jane l’admet immédiatement; il n’a aucuns pouvoirs psychiques seulement un incroyable sens de l’observation qui lui permet d’en savoir beaucoup sur une personne en très peu de temps.

Pour un pilot, on a énormément de seconds roles qui ont des tetes connus; madame Pryor dans American Dreams, Rex dans Desperate Housewives, l’ex mari de Sella Ward dans Once and again, le mari de Vala dans Stargate et l’avocat véreux de Damages.

Pour cette première enquête, Patrick se retrouve sur les lieux d’un double meurtre qui laisse penser que les victimes sont celles d’un serial killer nommé « Red John »,le nemesis de notre non-médium. Ce qui permettra dans apprendre plus sur le passé notre personnage principal qui a vécu un drame personnel…

Certes malgré le coté dramatique, Patrick campé par le charismatique Simon Backer n’est jamais avare de quelques remarques humoristiques. Mais ce qui me gène c’est que c’est lui qui mène la danse alors qu’il n’est censé être qu’un consultant…
A coté, l’équipe de quatre agents armés et entraînés passent complètement inaperçu, Robin Tunhey la première.
Par son seul instinct, Patrick fini par résoudre seul, l’enquête sans mettre ses collègues dans la confidences…bref, il agit en solitaire et sur l’intuition. C’est lui qui mène le gros des dialogues et fait part d’une franchise parfois dérangeante, d’autant qu’il s’avérera souvent qu’il à dit vrai.

Bien sur Patrick est « notre héros » et le serial killer mentionné dès le pilote nous montre clairement la storyline de la saison qui poussera notre enquêteur à le « poursuivre » et à continuer sa recherche de justice au travers de cas divers. Mais on espère quand même que les autres membres de l’équipe auront le droit a davantage de profondeurs car pour l’instant ils ne font office que de faire valoir ce qui est plutôt décevant.

A mon gout, il a du potentiel si les erreurs de ce premier jet son corrigés. Cependant la série n’a rien de réellement original dans le concept ou la mise en scène.

Miss the WB?

promo 1999 avec Popular, Angel, Buffy, Dawson, Charmed, Roswell, Felicity…
Image de prévisualisation YouTube

promo 2000
Image de prévisualisation YouTube

promo 2001 avec en plus, gilmore girls, sabrina et smallville…
Image de prévisualisation YouTube
Lire la suite de ‘Miss the WB?’

The Middleman 1×05

specialgueststarmelaniehawkinssportssomeunusualcontacts.jpg

The Flying fish zombification

de quoi ça parle
Quand une jeune mariée se retrouve transformé en Zombie et attaque son mari pendant leur lune de miel, The Middleman et Wendy doivent stopper le phénomène avant qu’il ne prenne des proportions à l’échelle mondiale. Pendant leurs investigations, ils découvrent qu’ils n’ont pas affaire à des morts-vivants typique..

ce que j’en ai pensé
Décidément depuis l’épisode 3 que j’ai adoré, tout les autres me semblent un peu plus fade et surtout beaucoup moins amusant.
Mais cette histoire reste intéressante et surtout l’esprit loufoque et retro est conservé et assumé. Les scénaristes réinventent le mythe du zombie que ne semble plus attiré par la chair fraiche mais par « !!!! » la nouvelle boisson énergétique façon redbull.

Au menu, le recherche de personnes zombifiés, une intercation avec un gros poisson volent, une représentation artistique, l’arret net du lancement d’une nouvelle boisson sur la marché avec une petite danse à la clé… Agréable à regarder mais on sourit plus qu’on ne rit.

On en apprend davantage sur la collocataire/meilleure amie de Wendy dont les relations avec sa mère semble difficile voir inexistante contrairement à notre héroïne qui à sa mère au téléphone au moins une fois par épisode. Miles (le gars du couloir à la guitare) reste un mystère malgré sa constante présence. On rencontre pour la première fois le fils de la propriétaire de l’immeuble dans lequel nos 3 amis vivent de façon illégal, personne ne semble l’apprécié mais il faut faire avec à cause de qui il est, en plus il semble déterminé à être un artiste bien qu’il soit mauvais.

La continuité est cette fois davantage respecté avec toujours des référence à Sensai Ping (joué par Dacascos dans l’ép 3) et a ses enseignements. Wendy poursuit son entraînement et semble se débroulliée très bien si ce n’est mieux que son mentor, The Middleman… y aurait-il de la jalousie et un esprit de compétition dans l’air?

On regrettera seulement de ne pas voir Sensai Ping en chair et en os. Les relations entre les différents protagonistes évoluent, ici, principalement par le biais de conflits et/ou disputes.
Cependant je m’interroge, en général sur ce genre de série (c’est vrai celle-çi est spéciale), on a le droit a un combat par semaine mais aussi à l’existence d’une autre storyline sur le long terme qui débouche sur l’apparition d’un grand méchant lors du « season final ». Pour l’instant cette histoire sous-jaccante ne m’apparaît pas à moins qu’elle ne concerne le père disparu de Wendy ? Si vous avez des idées…

Improbable rencontres…

Adrian Monk, Shawn Spencer et John Smith se retrouvent dans le même « restaurant »
Image de prévisualisation YouTube

Monk et Psych enquêtent…
Image de prévisualisation YouTube

Adrian Monk et John Smith discutent…
Image de prévisualisation YouTube

Songs from Life

épisode 1
« Single Sedative » par Eastern Conference Champions
« Dream Awake » par The Frames

épisode 2
« John, 2/14″ par Shivaree
« Black Honey (Who Made Who Remix) » par Mainline
« Little Miss Saturday Night » par The Old Nationals
« Hunted By A Freak » par Mogwai

épisode 3
« Mr. Fate » par Benjamin Diamond
« Here We Kum » par Molotov
« Polaris » par Bostich

épisode 4
« Bloody Bunnies » par Gram Rabbit
« Everybody’s Got To Learn Sometime » par Beck

épisode 5
« Land of Jail » par Gram Rabbit
« Haiku Ten » par Sigmatropic feat. Cat Power
« In The Sun » par Donna De Lory

épisode 6
« Buena » par Morphine
« Going, Going, Gone » par Stars ft. Emily Haines
« Get Lucky » par New Young Pony Club
« Go » par Sparklehorse ft. The Flaming Lips
« Get out of the sticks » par Caution Cat

Lire la suite de ‘Songs from Life’

The Middleman 1X04

middleman.jpg
The Manicoid Teleportation Conundrum

résumé
Le petit ami de Wendy à posté la vidéo de rupture qu’il avait faite sur internet…En parallèle, la jeune fille doit passer des tests sous la surveillance du Midlleman et ils doivent résoudre la disparition mystérieuse d’une femme au large sourire qui réapparaît sans sa tête…

critique
J’avoue avoir été un brin perturbé par cet épisode, le supposé petit ami dont avait ni vu ni entendu parler depuis le pilot bien qu’en étant une fois de plus absent prend une part importante dans l’évolution du personnage de Wendy qui doit se remettre d’une rupture pour le moins impersonnelle et odieuse. Alors que dans l’excellent épisode précédant, elle flirtais ouvertement avec un autre laissant penser qu’elle étais célibataire. J’aie d’abord cru avoir intervertis des épisode mais après plusieurs minutes, les faits des précédents affaires sont mentionnés ce qui me fait penser que les scénaristes se sont un peu emmêles les pinceaux…

Mise à part cet incident quand même désagréable, l’histoire ne m’a pas particulièrement emballée. Certes les victimes d’un « serial chasseur » avec leur visage ressemblant à celui du joker( pour le sourire) sont plutôt comiques surtout quand l’un d’entre eux apprenant la mort d’un proche, pleure sa perte et s’excuse de se laisser aller alors que son visage reste complètement statique.
Sinon, seul le fait que le « tueur » soit en fait une sorte de « docteur Phil » spécialiste reconnu pour régler les affaires de coeur à de l’intérêt puisque Wendy lui déballera ses problèmes…

Un épisode tout juste sympathique, pour moi et qui me deçoit par rapport au précédant. Reste quelques répliques, l’interrogatoire costaux d’un robot et pour ceux qui regardaient Roswell vous reconnaîtrez dans « le terrain de chasse du tueur » ce qui était l’endroit ou se trouvais le vaisseau et les cocons de Max et ses petits copains aliens.

123456



lafamilledehomersimpson |
naruto shippuden |
Futurama |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Desperate Housewives
| winx club soeur halliwouell...
| patito feo saison 2