Kingdom

kingdom460.jpg
Me sentant l’âme aventurière, je me suis dit que si par chance je rencontrais outre-atlantique un ou des fans de séries, il fallait que je fasse l’effort de me cultiver en matière de tv « made in england » histoire d’avoir de la conversation, d’être ouverte d’esprit et de comprendre d’éventuelles références.

Kingdom fait donc partie de ce programme de ré-habilitation de moi même que j’ai mis en place en sélectionnant des pilot anglais à l’aveuglette si ce n’est pas leur titre.
Honest
, dont je vous avait parlé il y a quelques semaines faisait partie de ce même programme. Mais force est de constater qu’un titre peut être au combien trompeur.

Si avec Kingdom j’avais pensé au genre de la science fiction ou encore imaginé une série historique avec chateau et armures en fait, il ne s’agit que du nom de famille du personnage principale intèprété par Stephen Fry, qu’on avait pu voir en psy de Booth dans Bones (lors de la saison 2).

Quel décéption, c’est vrai quoi peuvent pas faire des titres de façon plus littérale, je m’y perd moi, avec Kingdom et associé j’aurais compris tout de suite et j’aurais pas perdu 50 minutes!!

C’est un drama; vraiment? en tout cas ce qui est sur c’est ce que c’est assez chiant!

Mais de quoi ca parle au juste, eh ben Peter Kingdom tient un cabinet d’avocat avec son frère Simon seulement celui-çi est porté pour mort depuis 6 mois. Dur de faire son deuil lorsqu’on n’a pas le corps du défunt( entre nous, c’est évident qu’il joue le mort pour certaines raisons encore inconnus) mais Peter continue son boulot comme si de rien affublé de son chien, de sa secrétaire et de son nouvel et jeune protégé( oui, dans cet ordre).
Pour ne rien arranger à ses affaires, sa demi-soeur débarque dont ne sait trop ou et s’impose chez lui ce qui ne poserais pas de problèmes si elle étais normale et agréable seulement elle à l’air d’avoir un grain. Sans doute le pretexte à un peu d’exenticité dans ce quotidien bien fade.

On saupoudre ces histoire de familles avec celles d’orde professionnelles impliquant pour l’une aussi une famille. Deux frères se déchirent plus ou moins l’heritage de leur mère à peine froide qui ne leur laisse finalement rien si ce n’est la découverte d’une soeur cachéé et trisomique. De quoi attendrir et faire pleurer dans les chaumière seulement ce laché de bons sentiments à du mal à prendre.

Bref les scénaristes essaient de distiller un peu de mystère, de comédie et de bons sentiments dans un univers très terre à terre, ce qui finalement ne fonctionne pas car on ne rit pas, on ne pleure pas et on n’est pas intrigué car l’on comprend rapidement le fin mot de l’histoire (pour ce qui est de son frère, l’heritage de la vieille n’ayant pas d’intérêt).

0 Réponses à “Kingdom”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




lafamilledehomersimpson |
naruto shippuden |
Futurama |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Desperate Housewives
| winx club soeur halliwouell...
| patito feo saison 2