Hero corp- bilan saison 1

herocorpm.jpg
Bon, le premier épisode m’avait pas franchement enchantée ni fait délirer, j’étais donc un peu refractaire, faut dire aussi que cela m’avait un peu pris par surprise, je ne m’attendais pas à çà!

Mais je trouve cette comédie fantastique et décalé très rafraichissante et j’ai pas honte de dire que je la préfère à Kamelott auquel je n’ai jamais accroché.

Eh oui, ça m’étonne moi même mais je me suis donc cagouler la premier saison en partie en desepoir de causes et peu-être aussi parce-que j’avais un peu le mal du pays alors j’ai voulu prendre une petite fiction de chez nous dans mes valises.Ce que je ne regrette pas!

Eh au final, elle me botte bien cette série; la communauté de super-héros passé à la trappe, qui ne sait plus franchement se servir de ses pouvoirs pour peu qu’il ai eus un jour un interêt à des airs de famille disfonctionnelle.

Pour moi, c’est la réponse française et parodique à l’américain heroes sauf qu’ici on ne se perd pas en effets spéciaux pour éblouir la galerie. Les scénaristes ne se prennent pas trop au sérieux et pourtant il monte une histoire qui tiens la route avec son super-méchant et son habituel volonté de pouvoir et de déstruction seulement tout comme notre bande du super-heros, il est loin d’avoir la forme:D

Dès le deuxième épisode, l’ambiance particulière  ou se tiendra le duel pour la sauvegarde de l’humanité, accroche. Les moyens financiers sont peu-être limites mais le réalisateur sait trouver les parades notamment grâce à de bons plan caméra et la subtitution des pouvoirs/effets spéciaux par l’utilisation de comics/archives est ingénieuse.
Perso j’aime les comics et je me demande si ils ont pensés à une sortie en boutique des anciennes victoires ne nos héros mis au rebus.

arton12793.jpg
On passe par tous les clichés du genre: la révélation d’un destin héroique, les doubles identités, la découverte de ses pouvoirs et même le costume et le nom de son alter-ego.
Seulement aucunes de ses étapes obligées n’est sans obstacles et il faut passer par le conseil, sorte de syndicat ou personne n’est vraiment d’accord et l’autorité du « chef » remise en question regulièrement.

Si au premier coup d’oeil je me suis dit que c’était vraiment un truc à l’arrache, je trouvais ça tout much dans le délire et sérieusement à côté de la plaque ensuite j’ai trouvé que c’était jusstement ce qui lui donnait son charme:D

J’ai peu-être pas rit à chaque épisode mais ce n’était pas loin. Je trouve qu’il y a vraiment de bonnes idées qui se sont développé au fil de l’histoire et le meilleur c’est sans doute les querelles de voisinnages bien sur ils n’en viuennent jamais au mains mais qu’est-ce qu’ils se balancent à la gueule! Que se soit parce-qu’ils ne peuvent pas se saquer ou juste pour le sport histoire de maintenir les souvenirs éveillés.

Voilà, moi qui suis un peu hérmétique à la télé française, j’ai trouvé là une bonne parade à ma condition que me donnera peut-être le courage de tenter plus de choses à l’avenir.

En tout les cas, j’éspère vivement une seconde saison puisque le final nous à offert un cliffhanger digne de se nom qui non seulement nous offre la perspective d’un nouvel affrontement mais pourrait également prendre le risque de se jouer dans un tout autre environnement la village perdu au milieu de nul part, le canada… et je trouve que cela présage du bon…à voi, donc!

0 Réponses à “Hero corp- bilan saison 1”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




lafamilledehomersimpson |
naruto shippuden |
Futurama |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Desperate Housewives
| winx club soeur halliwouell...
| patito feo saison 2