Archive mensuelle de mars 2009

Robin Hood 3×01

normalrobinhoodseries330127.jpg
Le plus gros changement que l’on note en ce début de saison c’est la garde de robe des personnages. Parce que sinon il faut bien l’admettre le reste n’est pas flagrant.

Robin est sa bande reviennent en Angletterre et le jeune lord n’a que la vengeance en tête quitte à bazarder ses amis. Mais la dispute n’est pas pire qu’une autre sachant que tout sera de toute manière pardonné à la fin de l’épisode.

Le shérif est désarmant de platitude, toujours les mêmes rengennes, la même joie de victoire trop précoce et l’exitation devant une mise à mort qui échoue. Parce que pour changer Much, Jean et Allan, le peu de la bande restant, se fait attraper pour mieux être sauvé.

En fait le seul à vraiment sortir du lot c’est Tuck, c’est qu’il à du boulot, il doit combler l’abscence de trois membres clés du casting et pour cela il passe au devant de la scène dans le seul but de remettre Robin dans le droit chemin, lui redonner le coeur d’aider les moins fortunés.

L’épisode ne manque pas de quelques scènes d’actions mais le face à face Guy Robin qui prend lieu au début de l’épisode si il commence bien fini de façon bien trop théatrale et l’on n’y croit pas, d’ailleurs Jonas lorqu’il se frotte à la pierre n’a pas l’air plus convaincu et convaincant.

Sinon que dire…Robin Hood and co sont de retour à la normale assez vite et ils acceuillent un nouveau compère parmis leurs rangs aminçient. Robin se morfont bien un peu sur la bague de sa défunte épouse qui n’est pas celle qui lui à offert(oui je sais c’est c**  surtout que l’autre était énormemais moi ca me dérange).
Guy, lui, il est tellement déprimé et dark à l’interieur qu’il à fait comme Cutter, il s’est laissé pousser les cheveux. Mais quand même il semble retrouver la gnak à la fin de l’épisode peut-être qu’il va enfin arréter de se faire marcher dessus par Keith-fausse dent-Allen
. Bon au moins les paysage sont toujours aussi beaux.

 

Dollhouse 1X06

dollhouse1x0601.jpg

Alors oui c’est effectivement le meilleur épisode de la saison à ce jour surtout car il sort du shéma habituel de la mission qui tourne mal puisque que Ballard et sa recherche de Caroline sont cette fois au centre de l’intrigue.

Mais attention c’est pas parce qu’on nous offrent de bonnes scènes que l’histoire n’a pas ses défauts et ses longueurs, j’ai aimé mais pas adoré et bien que je suis déterminer à continuer je ne suis toujours pas transporté par la série.

Le client du jour est dans le radar de Ballard comme par hasard à la date exacte de son « rendez-vous » annuel ce qui permet la premier face à face entre l’agent et Echo. Une première rencontre franchement éphemère qui fini sur un tête à tête assez laborieux entre Paul et le client qui discutent autour d’un bol de fraise.

La scène semble hors propos, c’est davantage un échange de civilité mais qui pour la première fois permet de comprendre la raison pour laquelle cet homme en deuil paye aussi cher pour le fantasme de passer une journnée avec sa défunte épouse. Bien que le fait que cela se finisse au lit soit hautement réprehensible,il reste touchant dans sa démarche du coup je marche à son baratin.

Ballard aussi vu qu’il se rapproche de sa voisine au spaghetti, tellement d’ailleurs qu’il lui conffit tout sur son enquête et ça c’est un peu bancale quitte à croire à la conspiration Dollhouse autant être sur ces gardes!!

La deuxième, vrai rencontre avec Echo nous offre une belle fight; preuvre que Duskhu n’est jamais aussi bonne que lorsqu’elle botte des fesses.  Mais comme beaucoup l’on dit la « révélation » qu’il y a plusieurs Dollhouse et donc que cette organisation et leurs buts soient plus ancrés que ce que Paul pense rappelle beaucoup Alias.

Mais ce qui est sans doute le plus intéressant dans l’épisode ce n’est Tahmoh (malgré tout le bien que j’en penses et je n’en suis sans doute pas la seul:P) c’est plutôt la Dollhouse et le drame qui s’y déroule en interne. Puisque Sierra à été abusé par un homme de l’interieur.
Ce qui nous offre une intrigue secondaire qui met tout le monde à profit jusqu’a ce qu’elle rejoigne l’intrigue majeur pour nous offrir un twist qui était quand même un peu attendu vu que le destin de la voisine n’avait que deux solutions possibles; la mort ou la programmation.

La vidéo-reportage entre-coupée tout au long de l’épisode permet quelques touches d’humour bien placé et contrebalancé avec la mission hebdomadaire, elle montre toute l’ambiguité de la Dollhouse (en tout cas en surface).

Je suis quand même frustré par l’utilisation de Sheppard(un tel acteur, on se doute qu’il aura de l’importance)car ses scènes sont, pour l’instant, purement anécdotique.(et ce n’est pas le seul réscapé de BSG, la femme qui aide Paul au FBI était la prétresse morte en saison 2 sur Kobol).

 

Supernatural 4×17

normalitsaterrriblelife292.jpg
Les Winchester ne sont plus frères, ils ne sont que des inconnus, employés d’une multinationale. Sam est un technicien informatique et Dean, directeur des ventes au costar deux pièces, jusqu’au jour ou ils se croisent dans dans l’assenceur et que plusieurs sucides bizarres ne s’enchainent. Entre le coup du micro-onde, le crayon et la cage d’assenceur,on est servie en morts sanglantes, cette semaine.

Le coup du démon jouant avec les souvenirs ou la vie rêvé des chasseurs ont avaient déjà vu mais là ils n’ont plus le souvenir de ce qu’il étaient si ce n’est quelques réminisences sous formes de rêves pour Sam.

Jusqu’a la dernière minutes j’ai bien cru que les scénaristes avaient tentés de noyer le poisson en nous sortant un stand-alone de bonne facture, on est d’accord, mais tout de même sans lien avec les évenements récents.

Alors j’avoue que la dernière scènes à été une vraie bonne claque car même si, en soi, l’intrigue n’apporte pas grand chose, Dean en arrive à la réalisation que ce qu’il fait est important et inéluctable. Au fond ça lui plait et même si il n’est par rassuré et confiant face à l’avenir, « on » croit en ses capacitées la-haut.
Car oui cette hallucination n’est pas le fait d’un démon mais du supérieur de Castiel qui tente de remonter le moral de son « étalon » avant la course finale..

Le retour de la fine équipe des Ghostfacers c’était vraiment bien trouvés d’autant que pour une fois ils sont utile malgré leur mise en scène. Dommage que cela n’ai lieu que par le biais d’une web-èmission, en tout les cas j’espère qu’ils feront encore un petit caméo l’année prochaine parce que leus apparitions sont toujours bien sympathique:D

Primeval 3×01

primevalcast.jpg
la série reprend avec une intrigue assez sympathique qui permet de nous présenter les nouveaux membres de l’équipe mais pour autant les anciens amis ne sont pas oublié. En effet il y a un flashback et quelques allusions à Stephen sans que l’on s’y attarde trop non plus. Et les anciens ennemis ne sont pas en reste puisqu’Helen et le multi-clone de militaire vu la saison dernière pointent le bout de leur nez en fin d’épisode.

Une anomalie s’ouvre au British Museum et un crocodile géant en sort, toute l’équipe se retrouve donc sur le qui vive. Mais avant d’entamer une course poursuite avec la bête qui s’est echapper et se balade en la ville au gré de son appétit, une égyptologue, Sarah Page, tombe nez à nez l’équipe qu’elle prend pour des voleurs.Cutter prend le temps des présentations mais ne pense pas à la surveiller et elle prend ses jambes à son coup obligeant tout le monde à la poursuivre.Décidément Nick à la tête ailleurs ce qui explique sa coupe de cheveux!

D’un côté, Cutter et Abby suivit par leur nouveau protecteur qui malgré sa minute d’introduction au début d’épisode et ensuite plutôt inexitant traquent le croco . Tandis que Connor reste au musée avec quelques militaires armés et la « prisionière. Témoin malheureux de l’annomalie, Sarah de par ses connaissances, permet au petit maladroit de faire des découvertes concernant les anomalies.
Le découpement par paire fonctionne bien puisqu’il permet de rythmé l’histoire sans que l’ennuie s’installe; m’a préférence allant pour la team Connor dont ce dernier se croit victime d’une malédication rapport aux artefacts égyptien qui l’entoure.

Et puis surtout, en amon, Lester lui même semble dans de beaux draps car apparement il doit maintenant répondre aux ordres d’une ancienne collègue (que je déteste déjà) et qui on l’apprendra assez vite, à son propre agenda.

Au final la disparition d’un membre clé de l’équipe ne nuie pas à la dynamique des membres restant et l’ajout de nouvelles têtes s’avèrent assez prometteur bien que en ce qui concerne le col noir… et bien disons simplement que les militaires ne font pas vraiment long feu dans cette série, j’éspère seulement que le nouveau capitaine gagnera en sympathie à l’image de celui qu’on avait perdu en fin de saison 1.
On se replonge facilement dans une série confortable qui ne se repose pas sur ses lauriers puisqu’elle intègre pas mal de nouveaux éléments, de nouveaux enjeux dès son season premiere.

Dexter: le teaser

Quelques images, pour un avant gout de la saison 4.
Image de prévisualisation YouTube

V: le casting s’allonge.

lourdes.jpgchestnut.jpgloganhuffman.jpgrichmondpeck.jpg
Tout le monde à entendu parler ses derniers jours, de l’ajout d’Elizabeth Mitchell (Lost) dans le rôle d’Erica Evans (l’homologue de Donovan dans la série d’origine).

Et bien, la liste s’allonge:
Après l’arrivée de Joel Gretch (the 4400,taken, united state of tara) qui sera l’un des personnage principal, un prêtre catholique, Laura Vandervoot (la cousine de Clark dans Smallville) est une visiteuse qui parviens sans mal à séduire Tyler Evans (Logan Hufmann, photo 3) et son ami Brandon (Jesse Wheeler).
Lourdes Benedictio (E.R., The Nine, photo 1) jouera la fiancée de Ryan Nichols (Morris Chestnut, photo 2)et David Richmond Peck (photo 4) aura le rôle de George, le leader d’une cellule de résistance anti-visiteurs avec un passé sombre.
Quand à Alan Tudyk (Firefly), il interprètera un agent de F.B.I. du nom de Dale Maddox

Ils rejoignent les acteurs déjà engagés dont j’avais fait mention ici. et ici

Supernatural 4X16

32402265146c9a2d3a06.jpg

Il était temps, enfin les anges sont mis à l’honneur dans une intrigue bien pessimiste puisque même au sein des rangs de l’armée céleste de doute s’installe et la trahison emmerge…

Castiel et Uriel rendent donc une visite aux Winchester afin d’exiger l’aide de Dean pour torturer Alistair. le but étant de découvrir quel démon peu se cacher derrière les morts de 7 anges.

Dean n’est pas d’accord mais n’a pas vraiment le choix. Emmener face a son ancien tortionaire, il va vivre un tête à tête dérangeant et pénible.

Car si les frères ne sont pas au premier plan dans cette épisode l’on nous sert tout de même des révélations d’importances.

Sam, dont la force soudaine me semblait suspecte, tire son énergie à la source en buvant du sang de démon directement à la veine tel un vampire. C’est extrême et le regard satisfait de Ruby pendant l’acte tend à confirmer que c’est mauvais signe bien que cela va permettre le sauvetage de Dean et Castiel ainsi que la destruction pure et simple d’Alistair. Car oui, hormis la scène de torture on à le droit à deux bonnes baston bien sympathique.

Mais d’autres révélations choc ne se font pas attendre; puisqu’on apprend que Dean est responsable malgré lui de l’ouverture du premier sceau ce qui explique pourquoi il doit y mettre fin. C’est de sa responsabilité mais a-t-il la force nécessaire à un tel combat, il en doute.

Castiel ne se trouve pas dans une meilleur situation, prenant connaissance d’événements troublants et tenter par le retour d’ Anna, ange déchu en fuite, il questionne l’autorité supérieur et sa mission.

C’est un épisode intense et riche en éléments qui pause les bases pour le final montrant que dans chaque camps tout n’est pas noir et blanc. Les anges n’étant pas exempt de défauts. Le doute fait rage mais la fin du monde est en marche et les pièces sont en place.

How i met your mother 4X18

13.jpg

Il y a plusieurs éléments dans cet épisode qui prouvent que les scénaristes n’ont pas tout perdu de leur imaginations. Il suffit déjà de voir comment un ordinateur portable permet de cacher le ventre d’Alyson Hannigan tout en servant une intrigue secondaire délirante qui se fait au dépend de Robin et des canadiens.

La jeune femme annonce a ses amis qu’elle a été, un jour, invité par une célébrité canadienne pour voir sa collection et qu’il lui a ensuite fait une proposition indéçante.
Mais elle refuse d’en dévoiler les détails sauf si les trois éléments principaux(la célébrité, la collection et l’acte sexuel) sont trouvés par la bande. Rien que les noms saugrenues de chacun de ses actes, enrichie les devinettes et si vous voulez en savoir plus rendez-vous sur:
canadiasexacts.org
thickesmash.jpg
Bien sur c’est un fake mais tellement drôle lorsque vous verrez Alan Thike (il est apparu une fois dans la série comme le père de Robin ou sinon il étais le docteur Seaver dans Quoi de neuf docteur? ) vous déclarer l’indisponibilité de la page
ou autre erreur avec image à l’appui.

Mais l’histoire principale tourne autour de Ted dont le projet de building pour une banque est tombé à l’eau sans qu’il ai été mis au courant par ses deux meilleurs amis.
Ce qui nous conduit à une séquence de recrutement du faux personnels façon Ocean’s Eleven lorsque Ted demande des explications au vu du mois entier qu’il a passé à bosser pour rien.

Puis en vient à la fameuse salle qui sert à virer les employers, dernier recours pour Ted afin de ne pas se faire virer de sa boite au vue de la perte du gros projet. Echec cuisant mais pas sans une bonne dose de video-tape façon catch post-remerciement. Ce qui nous amène à un changement professionnel pour Ted mais cela aura-t-il vraiment un impact?

 

the Big Bang Theory 2X18

p21802500.jpg
Encore une réussite pour les scénaristes de The Big Bang Theory qui continue de nous sortir des dialogues et des situations désopilantes.

Bien que la soudaine ouverture de « carrière » en tant que créatrice de barrettes sorte de nul part et ne sera sans doute plus jamais abordé (à la joie des sitcoms et des intrigues éphémères), elle permet à la team de choc Penny/Sheldon de se reformer afin de permettre à la jeune femme d’en obtenir revenu rentable.

La chanson de nos deux compères pour garder leur rythme de production est un petit bijoux, incapable de rester impassible devant cela je vous en met au défi:D
Comme souvent, les trois autres servent davantage de sidckiks au duo de choc. D’ailleurs Leo s’est occupé du site web pour la vente du produit ce qui sera la cause des soucis de l’épisode à cause d’une grosse commande sur pennyblossom.

Si Raj ou plutôt son interprète et encore payé pour ne rien dire si ce n’est susurer à notre insu dans l’oreille d’Howard, la nuit blanche que partagent la bande et salvatrice de l’amitié qui les unis.

Et en prime, Sheldon craque pour la tentation du café avec des conséquences assez hillarantes surtout lorsqu’un certains costume vue en saison 1 refait surface:P

Et par ce que nos nerd préférés ne seraient pas ce qu’ils sont sans une dose de geekerie, on peu les admirer, au début et en fin d’épisode, en train de jouer avec des lasers (façon voleurs qui doit passer au travers). Jeu qu’ils semblent vouloir adapter à toute sortes de situations même les plus absurdes.

Roommates 1X01

factsheet.jpg
Hier soir abc family lançait ca nouvelle sitcom au pitch au combien original, la vie d’une bandes de colocataires.

Déjà le gros problème c’est son casting peu attrayant, le héros est un geek (on suit la mode) certes mais il n’a rien de touchant, il fait juste peine d’être toujours amoureux d’une fille dont il n’étais que l’ami au temps du lycée. Puis il n’y a aucun vrai décalage, aucunes références amusantes.

La fille en question est encore plus pathétique puisqu’elle est dans une relation sans issue avec son ex qui se sert clairement d’elle. Et qui irait annoncer à une personne qu’elle n’a pas fréquenter depuis des années qu’elle cherche un nouveau colloc. En plus, j’ajouterais qu’elle n’a pas de sex appeal.

Avec ses deux là est leur love interest qui mettrait des lustres à être réciproque si la série avait une chance de survie ce  dont je doute, vivent une jeune femme(me demandez pas son nom, d’ailleurs je n’en n’ai retenu aucuns) au combien agaçante et pleine de mimiques surjouées. Sensée être une éxécutive dans une chaine de tv, elle s’est en fait faites virer (ce qu’aucun ne sait) et sert du café(très mal). Le dernier habitant on ne sait pas trop de choses sur lui sauf qu’il fait plein de blague pas drôle.

Et mis a part, on a le seul vrai pote du héros, le colloc qu’il abandonne pour vivre avec la fille de ses rêves, celui-çi est vraiment bizarre et aime se balader à poil dans son appart.

En gros on connait déjà l’histoire le héros va devenir le confident et le bon copain de celle qui est aveugle à ses sentiments. Pendant qu’avec sa meilleurs amie (la nenette au café) ça va être la gué-guerre verbale(peut-être le seul potentiel). Cohabitation inintéressante, i’m out.

1234



lafamilledehomersimpson |
naruto shippuden |
Futurama |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Desperate Housewives
| winx club soeur halliwouell...
| patito feo saison 2