• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 5 octobre 2009

Archive journalière du 5 oct 2009

Renouvellement de Californication

californication20.jpg
Parce que le premier épisode de la saison 3, diffusé sur Showtime la semaine dernière, à connue une montée de 57% dans les audiences par rapport au season premiere de l’année précédante, la chaîne à décider de donner dès à présent le feu vert pour une saison 4.

Glee 1X02

607b541dd4570e88390afec473d60dcc.jpg
On peut dire que j’ai pris tout mon temps pour visionner le second épisode de cette série musical et avec cette épisode elle est devenue mon petit plaisir léger de la rentrée et fait donc son entrée sur le blog.

Le réalisation maladroite du pilot est vite oublié et les scènes s’enchainent avec entrain. Parce-que finalement ce n’est pas juste une série qui se contente de nous balancer des tubes avec chorégraphie à la clé, on n’est loin du gnangnan insupportable d’un high school musical, elle possède une vraie touche comique à la fois décalé et éxagérer.

Dans ce deuxième volet on s’interessera davantage au « couple » star du Glee club; Rachel et Finn qui surprennent en échangeant un baiser aussi vite dans l’histoire bien que l’on ce doute du couple en devenir. Mais triangle amoureux oblige on ne voyait pas les choses bouger ou se compliquer si vite.

Bon point donc pour le show qui surprend et n’hésite pas à secouer un peu les idées reçus.

Autre triangle amoureux; celui des adultes; Will, sa femme et Emma, la phobique des microbes. Là encore on s’en l’alchimie entre les deux professeurs mais gentil comme il est, Will ne fera jamais rien. Du moins tant qu’il croit que sa femme attend leur premier enfant ce qui n’est en réalité pas vrai mais qu’elle n’avouera pas.

Le clash risque de mettre du temps mais il arrivera surement. Et je l’espère car son épouse en plus d’être agaçante d’égoisme est un peu flippante.

Bref, mon vote va à Emma dont l’assiduité à essuyer chaque morceau de raisin avant de l’avalé me la rend plus craquante et mimi que bizarre. Ajouté à sa réintèrprétation en larmes de All by myself, elle en devient touchante.

Enfin une représentation osé de la clique des mal aimés devant l’ensemble de l’école nous donne ce qu’il faut d’humour tordant et de sentiment de pitié envers les interprètes qui en font des tonnes dans l’espoir de recruter de nouveaux membres en chantant le sexe de façon suggéstives.

 

 

The Vampires Diairies 1X01

newcastpromopicturesthevampirediariestvshow824608416001194.jpg
La série a tout pour conquérir son public ado pré-pubaire, le problème c’est que cette phase là moi je l’ai déjà dépassé.

Passons sur le fait que la série vogue largement sur la vague Twilight et celle  de son vampire teenage amoureux dont la scène d’introduction du personnage est quasi identique à celle du premier film tiré des romans de Catherine …(et oui je l’ai vu, l’une de mes colloc anglaise étais grande fan au point d’avoir le poster de Robert Pattinson dans sa chambre)

Pourtant la scène de pré-générique avait de qui séduire, une ambiance digne des horrors movies concotés par Wiliamson lorsqu’il avait la cotte.
Seulement l’ambiance sombre ne sert que de mise en bouche et ne sera plus exploité par la suite. Du coup l’on se retrouve avec du soapesque teinté des caricature du genre; la slut, la meilleure copine, le ténébreux, l’ex toujours transit d’amour, l’héroine au passé dramatique, le bad-guy…

Le tout avec une pseudo touche de fantastique qu’apporte le vampire repenti et son frère pas gentil du tout. Ah oui et j’en oublierais presque la copine qui se croit sorcière et qui à des visions; un aspect apporter sans aucune subtilité et avec lequel on nous barbe les oreilles encore et encore.
Et puis en produit CW qui se respecte, on nous affuble tout du long des tubes de chartes passe partout.

Malgré tout cela je n’ai pas détesté comme on pourrait le croire, le côté fantastique m’attire et j’ai toujours aimé les histoire de vampires (avant qu’ils ne soient à la mode) mais c’est plombé par des intrigues mille fois échaudées et des personnages pas si attachants.

Pourvu que l’histoire ne se contente pas d’explorer les anciens et nouveaux triangles amoureux entre les Salvatore et Catherine/Elena et que l’aspect s.f. de la série soit plus échafaudé, avec le développement d’une mythologie je pourrais me laisser séduire sans pour autant être accro, loin de là. Mais il faudrais aussi une amélioration du jeux des acteurs et ça c’est pas garantie!!

 




lafamilledehomersimpson |
naruto shippuden |
Futurama |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Desperate Housewives
| winx club soeur halliwouell...
| patito feo saison 2