Archive pour la Catégorie 'articles'

Changement d’adresse

Je vous invite à me rejoindre à ma nouvelle adresse.
Je suis en train de retravailler le design mais vous pouvez toujours accéder à l’ensemble des articles, à très vite.

Le changement arrive…à petits pas

Ca y est je me lance!! Dans les prochains jours vous allez certainement noter une baisse de régime voir une absence d’activités sur ce blog. Pas d’inquiétudes je ne ferme pas mes mes portes, je change seulement de crémerie histoire de me mettre à mon compte.
Mais comme en plus de ce déménagement qui ne se fait pas s’en mal, je suis à cours d’espace pour publier,  j’ai décider de m’octroyer une pause au vert loin de mon ordinateur.

Donc pour un temps je ne publierais pas de nouvelles review juste quelques infos. D’ici là bonne semaine et à bientôt.

The End of Time

644311697c101456e457b430c379d34b.jpg

Casts Off 1X01

castoffs450.jpg
L’histoire de base est simple est intrigante, on suit 6 personnes handicapées qui participent à un jeu façon survivor depuis leur ile.

Sérieux face au pitch improbable de cette série je me suis dit qu’on allait voir à faire à une sorte d’ovni télévisuelle, entre une satire pas forcément glorieuse de notre société de consommation qui mange de la télé-réalité à toute heure et une comédie osé et grinçante qui n’épargnerais personne et surtout pas les gens souffrant d’un handicap.

Le point de vue narratif est assez intelligent puisqu’en faite, à chaque épisode l’on suit en même temps que l’émission, un personnage en particulier et que la coexistence des personnages sur l’île est entrecoupée d’évènements précédant l’inscription du personnage en question.

Pour ce premier opus c’est Dan, jeune paraplégique des suites d’un accident de voiture qui est au centre de l’histoire, un choix judicieux tant il parait le plus sympathique du groupe.

L’on comprend que finalement le but est de nous montrer que sous leurs différences physiques, ces individus rencontrent finalement des problèmes communs aux notre même si le degré de difficultés doit être on l’imagine, bien plus grand pour eux.

Mais la série peine à rendre son propos drôle malgré des tentatives d’autodérision. Les scènes les plus intéressantes, nous les devons aux moments issus du quotidien du héros et plus particulièrement au sein du cercle familiale.

Au final le produit et quand même dur à suivre jusqu’au bout

Back to the future again

Le titre du series finale de Dollhouse viens d’être confirmé: ce sera Epitaph 2: the return
J’ai beau avoir un avis très mitigé qu’en au contenu du dernier bébé de Whedon, ce choix semble indiquer une suite à l’un des meilleur épisode de la série, le season final Epitaph One.

Scrubs 9×01-9X02

scrubspremiere1259615764.jpg
Bon bah voilà hier soir étais diffusé les deux premiers épisodes de Scrubs nouvelle génération , l’occasion de vous faire part de mon avis.

Les nouveaux ne sont pas imbuvables mais pour être franche ce sont bien les anciens qui ont le droits aux meilleurs moments qui malheureusement furent utilisés dans les bandes annonces. Pour le coup on ne fait que se retrouver en terrain familier avec quelques différences, certes mais dont on se demande si ils étaient bien nécessaire car le changement de décors ne rafraîchis en rien le concept.

Point positif, la meilleure bromance de la télévision est de retour mais au delà de çà, J.D. est toujours insécure et Cox, une exécrable peau de vache qui s’en prend au plus faible. Schéma inchangé!

Ce qui est est appréciable aussi c’est que les étudiants ne sont pas de jeunes copies des personnages originaux à l’exception peut-être de Bennet la version féminine d’un J.D. pourtant déjà bien efféminé:D

Constat: ce n’est pas aussi catastrophique que cela le laissait présager mais c’est dispensable. L’on sent bien que la série s’est essoufflée et l’apport de chair fraîche ne change pas grand chose.
Les fans apprécierons les passages éclairs d’Eliott, Todd ou le Janitor. Mais bon lorsque les anciens vont cesser d’apparaitre le charme sera t-il encore présent vu que déjà les rires se font rare?

Eureka 3X09

eureka67.jpg
Bon en fait de break, cela fait presque 1 an maintenant que l’on attendait de connaître les retombées du renvoi de Carter
et si vous relisez ma review de l’épisode précédant vous verrez que je me suis bien planté quand à mes prédictions, mais mais interrogations, elles étaient légitimes…

Plutôt que de promouvoir Jo au rang de nouveau Shérif, le DOD lui préfère Andy, une version robotique qu’il pense plus malléable et respectueuse des ordres. J’avoue que pour le coup c’est un peu facile comme solution, amener un étranger aurait été plus surprenant quand au résultat. Mais bon, moi j’ai un grand faible pour Ty Olson (Men in trees, BSG) alors sa version chaleureuse de la machine m’a ravie.

Ce qui m’ a surtout gêné, c’est que la série repart très vite sur ses bases avec un Carter très investit dans une enquête qui n’est pourtant plus de son ressort et essayant de prouver qu’un robot ne pas accomplir son job aussi bien que lui. Exit Lupo qui doit pourtant bouillonner à forte raison d’avoir été recalé au profit de l’homme d’acier.

Andy est le seul élément apportant du cocasse notamment grâce à ses périodes « langues étrangères », dans une intrigue plombée par la redondance de sa résolution.

La mise au rencard de Carter aurait gagné à durer plus longtemps, on voit qu’il postule loin d’Eureka, je l’aurais bien vu pour au moins un épisode tenir un poste tout différent, ayant décidé de rester pour le bien de Zoé.

L’attrait du show c’est surtout ses habitants et là l’on ne voit que très peu de Fargo, Henry ou Allison, l’on n’a pas de sous intrigues qui pourtant apportent toujours leur petit charme excentrique.

Enfin, les derniers moments de l’épisode ouvrent les portes d’un nouveau mystère pour l’arc de cette demi-saison, nous laissant croire à l’implication d’aliens. Après tout nous sommes dans de la S.F. mais le série ne joue pas sur le paranormal lui préférant la science, alors je n’y croit pas.

Par contre pourquoi encore les messes basses entre Allison et Henry, n’ont -ils rien appris de danger de garder leur petit secret. Encore un schéma par trop familier.

Un retour un peu mitigé, donc. Bouge toi Eureka et ose!!

Sanctuary 2X06

image9.png
Pour une fois l’épisode va se concentrer un peu sur plus sur Henry et une partie de sa vie personnelle. On n’aurait tendance à l’oublier mais le geek de technologie à d’autres facettes en plus de celle du loup.

Il travaillait en binôme avec une amie sur un abnormal qui pour le coup à vraiment tout de l’homme en costume de latex:P Mais le sujet en question attaque sans prévenir et la jeune femme se retrouve en danger mortelle.
Il faut dire que la bébête empoisonne sa victime avec des spores qui se propagent dès contacte avec le sang…

Tout le monde est mis a contribution se partageant les tâches de découvrir le pourquoi et le comment de cette agression et de faire tout ce qui est possible pour tenter de sauver la victime.

Autre transfuge de Stargate, Colin Cunningham joue ici l’époux tour à tour, affolé, abattu,en colère et finalement plus que çà.

L’incident s’avèrera de nature toute personnelle, un bon moyen d’enrichir un peu plus Henry dont on ne savait finalement pas grand chose. Il a encore beaucoup de mal à s’accepter et s’empêche la proximité. C’est dommage j’aurais bien aimé le voir développer des liens plus intime.

Magnus joue son rôle de médecin choses que l’on ne voyait plus tant et Big foot lui sert d’assistant, atypique mais efficace.

Will et Kate font équipe pendant une bonne partie de l’intrigue, la relation est plus complice qu’avec Henry ou la confrontation régnait. Une manière de lancer doucement leur futur romance? Il faut dire aussi que la jeune femme, bien qu’ayant toujours assez peu de considération pour les patients du Sanctuaire, semble plus courtoise et accommodante envers ceux qui le font fonctionner.

Le coupable est assez vite évident mais ses raisons reste flou jusqu’à la fin ce qui maintient l’intérêt. Par contre le « monstre » façon old school provoquera soit petit rire nostalgique soit moquerie.

Fête costumée ?

doctorfatestargirll1.jpg
Et non ce n’est pas une image issue d’un épisode spécial Haloween ou encore d’un Carnaval mais simplement le quotidien sur le tournage de Smallville. Comme quoi être acteur c’est aussi ne pas avoir peur du ridicule.

Supernatural 5X06

spn5060055874005c.jpg
Je rattrape doucement  mais surement mon retard:D

Une histoire plus obscure dans cette intrigue ou va se jouer le destin d’un jeune enfant destiné à être l’arme ultime de Lucifer, rien de moins!

On commencera avec le topo habituel, des morts suspectes qui pousseront les frères à enquêter sur place. Ensuite arrivera une deuxième phase non négligeable la petite touche comique notamment pas le biais de la fée quenottes. Puis se dessine l’aspect plus grave dont les aboutissements pourraient avoir des propensions catastrophiques.

A ce niveau de la séries il est important de ne pas ce perdre en papillonnage en réutilisant toujours les même ficelles. Revenir sur les conditions de la naissance de Jesse est un moyen intelligent de faire passer toute l’intensité du choix qui va s’offrir au jeune garçon tout en créant un parallèle avec la situation qu’a traversé Sam.

On n’a donc le droit à un cocktail efficace entre tragédie personnelle et ironie du sort. Pourtant on ne perd pas la touche burlesque que les scénaristes arrivent toujours à efficacement parsemé et ce même dans les trames les plus pessimiste. La figurine Cas est un must du genre!

Je ne reviendrais pas sur la qualité des héros mais les guest sont à leur hauteur; Le jeune garçon qui joue Jesse est inquiétant parce qu’on le sait capable du pire et pourtant il ne laisse rien paraître de ses intentions. Et que dire d ‘Ever Carradine qui passe de femme terrorisée et recluse à possédée et venimeuse.

En bref, sous ses abords traditionnels, l’épisode nous propose un retour en force teinté de sentiments. Le tout intelligemment orchestré et bien dosé.

12345...37



lafamilledehomersimpson |
naruto shippuden |
Futurama |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Desperate Housewives
| winx club soeur halliwouell...
| patito feo saison 2